Évaluation Globale


2/5 (17)

Évaluation par catégorie


1.9/5 (17)
1.9/5 (17)
1.9/5 (17)
2/5 (17)
1.9/5 (17)
1.9/5 (17)

Évaluez les critères suivants (1-médiocre à 5-parfait):


SVP, prenez quelques secondes pour évaluer les critères suivants:

19 Commentaires sur “Résidence Bourg-Joli

  1. Julie a dit:

    Dommage que nos évaluations disparaissent du site, d’un site qui se veut démocratique, transparent et informatif. Un peu comme pour les voyages, on compare les hôtels. Cette résidence n’est pas à recommander. Gros problème de gestion, malpropreté, ils chargent des services qu’ils ne font pas. Gestion n’est pas transparente, même les employés se plaigent de leur gestionnaire et de leur condition précaire. Pire choix à St-Hyacinthe, à éviter à tout prix.

  2. Mario a dit:

    Très belle résidence ,l’équipe des soins est formidables ,beaucoup de loisirs ,tout les résidents sont aux petits soins. Énormément d’amélioration dans la dernière année. Nouvelle administration compétente et a l’écoute des gens. Ma mère réside la depuis plus de 5 ans et elle y est très heureuse.

  3. Madame Laurin-Dubé a dit:

    On avait été mal conseillé à cet endroit. Y avons résidé malgré nous jusqu’au décès.
    Privilégié les autres options. Il y en a beacoup. Demandez, exigez de visiter les chambres.
    L’endroit n’est pas très propre et la nourriture pas varié.
    La bannière Chartwell est supérieure.
    La qualité est meilleure si vous regardez les options pour vos parents.
    Si vos parents ont besoin d’une unité de soins spécifique n’y allez SURTOUT pas.
    Tout ce qu’on dit est vrai.
    Googlez et faites une bonne recherche dans les cas de plaintes et d’inspections: rongeurs, gestion douteuse, junk food, en fait retenez qu’on propose toujours l’option bon marché: la bouffe pas cher, les meubles cheap, les matériaux cheap, le moindre coût, le moins de personnel, le moins formé. Le bureau est souvent fermé aussi.

    Comme on dit si vous vous promenez, remarquez les détails de la négligence et d’un bon 15 ans sans aucun investissement, ce sont vous parents qui en souffriront de l’économie sur leur dos.

  4. Ergo (privé) a dit:

    Sale. Équipement désuet.
    Pas d’investissement depuis les années 80.
    Le personnel se plaint de ses conditions.
    Peu de personnel sur les étages, toujours à la course et toujours le minimum de soin.
    C’est de piètre qualité à éviter à vos parents.
    Ne leur faites pas ça, c’est terrible.

  5. Famille Côté a dit:

    Les pires soins (de loin) dans toute la Montérégie.
    ************************************ archi problématique.
    Coupures nombreuses, peu (pas) d’investissement.
    La bâtisse a besoin d’investissement criant, cure de rajeunissement, personnel ne veut mettre un sous et ça paraît.
    Repas mauvais, fast fodd, nourriture de mauvaise qualité, peu abondante et de piètre qualité. Biscuits de boîte à 1$.
    Le véritable problème est une réelle volonté de bien faire les choses et de redonner des conditions de travail décentes aux employés qui se plaignent haut et fort de leur sort.
    La chambre de nos parents est désuète, le ménage ne se fait pas, elle dit attendre très longtemps pour des soins parce que le personnel est toujours débordé, seule sur l’étage.
    Je ne trouve pas non plus que le coût est justifié, on regrette notre choix de résidence.
    Il y a des odeurs dans les corridors urine, selles.
    C’est moralement pénible de visiter.
    Déprimant.

  6. Famille Gingras a dit:

    J’avais laissé mes commentaires sur la section CHSLD qui a été fusionné avec cette inscription alors je les relaisse ici.

    Section soins au sous-sol unité prothétique ce sont des aînés très vulnérables et la surveillance, soins, laisse vraiment à désirer faute de véritable volonté de bien faire les choses.
    Le personnel se plaint sans cesse de leur gestionnaire, des coupures, du manque de temps.
    Du fait d’être débordé.
    Il faut investir, rénover, réparer ce qui est brisé, investir dans les loisirs et avoir un meilleur service de maintenance. Les résidents paient des ménages qui ne se font pas.

    Un peu de rigueur!

    • Danielle a dit:

      Je suis tellement étonnée des commentaires, et de voir qu’une employée s’exprime de cette façon et ce n’est tellement pas vrai.

      Il y a une nouvelle administration et cela parait.

      Ma mère est à cette résidence et elle est très bien. Elle mange très bien avec un bon choix de menu. Il n’y a pas du tout de fast food, ce sont des mensonges de gens déloyales qui veulent faire du tord.

      Je mange là souvent avec ma mère et c’est toujours très bon.

      Les employés prennent soins des résidents avec attention.

      C’est toujours propre et le ménage est bien fait.

      Il y a maintenant plusieurs activités dont ma mère y participe souvent la musique, deux fois par mois, sa Zumba, son Bingo sont importants pour elle.

      Dommage d’avoir des gens de mauvaises foi.

      Allez y voir, vous allez être satisfait.

  7. Anonyme a dit:

    JAMAIS, jamais, jamais, je ne placerais mes parents ici. Vous ne devriez pas vous nous non plus.

    Ça dit tout.

    une employé

  8. Anonyme a dit:

    Suite à tout les aspects négatif sur cette résidente, elle demeure toujours en action. Que faites vous afin d’évaluer cette résidence. Plusieurs employée quitte car la situation et le traitement des résidents est vraiment à questionner. Qui va évaluer cette résidence? et a qui dois-je faire une demande.

    • Gilles Lacoste a dit:

      EXCELLENT POINT.

      Faites-vous entendre, Parler, dénoncer. Rien ne bouge sans action.Si vous avez des commentaires ou des suggestions à faire pour améliorer les services, communiquez avec la commissaire aux plaintes et à la qualité des services.
      Téléphone : 450 468-8447
      Ligne sans frais : 1 844 302-8447
      Courriel : plaintes.cisssme16@ssss.gouv.qc.ca
      Procédures de recours
      Si votre insatisfaction concerne un service, c’est le commissaire aux plaintes et à la qualité des services qui s’occupera du cheminement de votre plainte. Il vous confirmera par écrit la date à laquelle il aura reçu votre plainte. À compter de cette date, il disposera de 45 jours pour étudier votre plainte et vous communiquer ses conclusions.

      Pour bien cerner le problème et tenter de le résoudre, il vous demandera votre version des faits et il rencontrera les personnes concernées par la question. À la fin de l’étude de votre plainte, le commissaire aux plaintes et à la qualité vous communiquera ses conclusions et leurs motifs; de plus, il vous informera des solutions envisagées.

      Si vous êtes en désaccord avec les conclusions ou les recommandations du commissaire aux plaintes et à la qualité des services, ou si ce dernier ne vous a pas transmis ses conclusions dans un délai de 45 jours, ou encore si l’établissement n’a pas donné suite de façon satisfaisante à ses recommandations, vous pouvez vous adresser au Protecteur du citoyen.

      Si votre plainte concerne un médecin ou un membre du service médical, le commissaire aux plaintes et à la qualité des services transmettra votre plainte au médecin examinateur désigné par l’établissement pour étudier ce genre de plainte. Ce médecin examinateur procédera de la même façon que le commissaire aux plaintes et à la qualité des services et il vous communiquera ses conclusions ainsi que leurs motifs dans un délai de 45 jours.

      Les services des cabinets privés de médecins, dentistes ou autres professionnels ne sont pas couverts par le régime d’examen des plaintes sauf si ces cabinets sont liés par entente à un établissement public ou privé qui, lui-même, est couvert par le régime.

      La plainte doit comprendre :

      le nom,
      l’adresse et le numéro de téléphone du plaignant,
      l’objet de la plainte,
      un résumé des faits,
      les résultats visés par le plaignant.
      Commissariat aux plaintes et à la qualité des services
      CISSS de la Montérégie-Est
      1215, chemin du Tremblay, bureau 220, local 2270
      Longueuil (Québec) J4N 1R4

      Téléphone : 450 468-8447
      Numéro sans frais : 1 844 302-8447
      Courriel : plaintes.cisssme16@ssss.gouv.qc.ca

      Vous pouvez obtenir de l’aide

      En tout temps, pour formuler une plainte ou pour utiliser les recours qui sont à votre disposition, vous pouvez obtenir de l’aide au Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes de la Montérégie (CAAP-Montérégie). Cet organisme est mandaté à cet effet par le ministre de la Santé et des Services sociaux. Ses services sont gratuits et confidentiels.

      CAAP Montérégie
      580, 1re Rue, suite 102
      Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J2X 3B4
      Tél. : 450 347-0670
      Courriel : caap@caapmonteregie.ca
      Sans frais : 1 800 263-0670
      http://www.caapmonteregie.ca

      Vous avez toujours le droit de vous faire accompagner par :

      La personne de votre choix (un parent, un ami, quelqu’un en qui vous avez confiance);

      Le comité des usagers de l’établissement;

      Le centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP) de la région où vous habitez.

      Le Protecteur du citoyen

      Si vous n’avez reçu aucune nouvelle, 45 jours après la réception de votre plainte par le commissaire aux plaintes et à la qualité des services ou si vous êtes insatisfait de la réponse obtenue, vous pouvez, en dernier recours, porter votre cause auprès du Protecteur du citoyen :

      Protecteur du citoyen
      525, boulevard René-Lévesque Est
      Bureau 1.25
      Québec (Québec) G1R 5Y4
      Ligne sans frais : 1 800 463-5070
      Site Web : http://www.protecteurducitoyen.qc.ca

  9. Famille Hamel, feu R. Côté a dit:

    Laissons les traumas vifs et mauvaises expériences de côté.
    Ma soeur y loge avec bonheur.
    Nouvelle énergie semble prometteurse
    Faisons confiance à la nouvelle direction qui a du pain sur la planche pour remettre de plein pied cet établissement trop longtemps baigné dans la fraude, les petits tours de passe passe, les détours, la mauvaise gestion.

  10. Anne Roy a dit:

    Déception totale de voir que la résidence ne met pas plus d’effort pour l’amélioration continue de ses services aux proches. Il faut rebâtir la réputation et on part de loin, de très loin.

    Encore bien des mauvaises odeurs quand on circule aux étages pour visiter les usagers; selles, urine, mauvaise hygiène des patients.

    Les lieux communs pourraient être revampés et rafraîchis.

    La volonté devrait être de prioriser la qualité de vie des usagers cet été par de meilleurs entretiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée